Véhicules Kia occasion

Dans les années 1970, le fabricant va s'aventurer dans la conception de voiture avec, comme première arrivée, une association avec le fabricant Italien Fiat. Celui-ci ayant commercialisé dans l’industrie de l’automobile avec une de ses plus grandes réussites dans les sixties : la Fiat 124. Pour être vendue sous licence en Asie, Kia va se charger de la fabrication, au travers de la désignation d'Asia Motors, en 1971. Le dossier tourne bien, et le fabricant prend conscience de ses possibilités à s'intégrer sur le secteur avec ses propres spécimens. La modification s'opéra vraiment en 1974, car la société prendra son appellation finale, "Kia Motors" et lança sa première automobile, la Kia Brisa, qui est simultanément la première voiture bâtie en Corée.

Tout s'enchaîne donc promptement car la Brisa déniche son public et l'automobile s'exporte dans le monde entier l'année suivante. Persuadée d'offrir la sélection aux clients à propos de combustible, la société va s'atteler en 1976 à la production d'un moteur gasoil qu'il sortira plusieurs trimestres après. Cette première décision au bénéfice de la diversification marque en fait le commencement d'une modification majeur pour la marque au début des années 1980.

À sa sortie, Kia va apprécier son triomphe pour s'imposer sur toute la planète. Ayant son idée de modèle plus puissant, elle va dévoiler son modèle tout-terrain, le Kia Sportage, indiscutable et impressionnant à un prix compétitif. La marque fera aussi plaisir au cours du Salon de l'auto dans la capitale du japon en 1991 avec son véhicule tout-terrain séduisant et sa Kia Sephia. L'année suivante, Kia Motors s'installe sur le secteur Américain. Pour l’évènement, elle propose sa Kia Sportage.

Après l'ouverture en 2003 de son centre de recherche et développement installé à Rüsselsheim chez les Allemands, Kia va se diriger vers une philosophie de fabrication en premier lieu qualitative, tant sur le programme de l'efficacité que d'un point de vue environnemental et sécuritaire. Un comportement favorable qui va gratifier le fabricant avec l'acquisition de l'agrément ISO 14401, autorisé à tous ses centres de fabrication.